5 faits saillants du Salon du livre de Joliette

Stéphanie Sylvain, auteure de l'imaginaire au Salon du livre de Joliette

Il y a quelques jours à peine, soit du 20 au 23 décembre, la première mouture du Salon du livre du jeu et du disque de Joliette avait lieu. L’initiative d’une jeune bachelière en communication, Charlie Marlo, a donné l’occasion aux gens de Lanaudière de rencontrer des artistes de leur région. J’étais quant à moi parmi les exposants, mon stylo bille en main au cas où un nouveau lecteur viendrait me demander de signer son exemplaire du livre «Le Roi des ombres» et mon sourire courtois envers tous ceux qui se montraient curieux d’entendre parler de mes histoires. Un peu d’aventures, un peu de magie, il y a toutes sortes de chemins pour plonger dans mon imaginaire. J’espère avoir su le véhiculer comme il se doit.

Le Salon étant maintenant terminé, il est maintenant l’heure du bilan. La fin d’année approche et j’ai pensé rendre le tout un peu spécial cette année en relevant les 5 faits saillants que j’ai retenus de cet événement festif au cours de mon passage les 22 et 23 décembre 2019. Alors, c’est parti!

1er fait : De nouveaux visages

Salon du livre, du jeu et du disque de Joliette, réseautage

J’aimerais tout d’abord remercier tous ces nouveaux visages qui sont venus à ma table, ont pris le temps d’écouter ce que j’avais à offrir et se sont montrés si compatissants et enthousiasmes à mon égard. Le premier Salon du livre de Joliette a aussi été l’occasion d’échanger avec mes compères auteurs et artistes. Beaucoup de rencontres, d’échanges de cartes professionnelles et de franche camaraderie. Je crois bien pouvoir dire que même si l’événement (fraîchement créée) n’a pas attiré des masses, j’en retiens du bon au bout du compte. Merci à l’organisation et à tous les visiteurs!

2e fait : Un exposant poilu

Salon du livre, du jeu et du disque de Joliette, chien

Il est vrai que les salons du livre sont souvent l’occasion de faire toutes sortes de rencontres. On peut dire toutefois que cette fidèle amie canine dénommée Charlie a fait l’unanimité parmi tous les gens du Salon. Regardez cette bouille sympathie et ce joli minois tout près du kiosque Muzoo. Comment ne pas tomber sous son charme?

3e fait : Relation amour-haine

Salon du livre, du jeu et du disque de Joliette, mascotte mine d'art

Un fait saillant tout à fait cocasse s’est déroulé le dimanche 23 décembre alors que notre ami poilu (Charlie) a fait la connaissance de l’ourson de Blanc de nuit des éditions Mine d’Art. Peut-être y a-t-il vu un rival ou bien un membre de sa famille, mais Charlie a défendu avec ferveur son territoire ce qui a fait déguerpir le pauvre petit ourson qui s’est réfugié dans les bras d’un collègue auteur. Une suite de péripéties difficiles à croire pour ceux qui n’étaient pas sur place. Tout de même, je vous jure que c’est véridique et plusieurs témoins oculaires présents sur les lieux pourraient témoigner sur le sujet.

4e fait : Un jeu inattendu

Par le plus grand des hasards, et peut-être même à l’insu de cette gentille personne qui a vidé son garage pour faire don de ce mystérieux exemplaire, on pouvait trouver à travers les vieux jeux de Monopoly et de Clue en vente du côté des jeux usagés du Salon un jeu de connaissance générale tout à fait unique. Sur le dessus de la boîte, il était transcrit le nom d’Isaac Azimov lui-même, grand maître de la science-fiction. L’avez-vous remarqué?

Salon du livre de Joliette, isaac azimov jeux de société
Version anglaise du jeu de connaissance générale d’Isaac Asimov

J’ai fouillé un peu partout le net pour connaître l’histoire de cet ouvrage, mais je n’ai trouvé aucun détail sur son origine. Si quelqu’un peut m’aider de ce côté, je suis vraiment curieuse. 🙂

5e fait : Bec sucré

Salon du livre, du jeu et du disque de Joliette, bonbons

On peut dire que les Lanaudois ont le bec sucré. Sur ma page Facebook, ce sont les pâtisseries qui mènent avec une écrasante majorité sur les bonbons. Mais dans les faits, j’ai pu constater de nombreux amateurs de sucreries. Entre les chouquettes faites maison et les jujubes fruités, tout le monde y a trouvé son compte.

Je souhaite à tous un joyeux Temps des Fêtes et pour ceux qui se disent tristes d’avoir manqué une telle occasion, j’espère vous rencontrer à d’autres occasions lors d’événements littéraires en 2019!

Publicités

2 réflexions sur “5 faits saillants du Salon du livre de Joliette

    1. Ho merci! Dommage que ce soit la version anglaise. On dirait qu’il y a tout plein de sujet comme l’Histoire et le sport. Ma supposition est que ce ne soit pas une initiative de M. Azimov lui-même mais plutôt un produit dérivé d’une compagnie tierce qui exploite son nom célèbre. Hihi!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s